Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 15:03

 

Apres 2 mois de treks, il etait temps de joindre un peu de culture a ce sejour nepalais. Je suis donc alle visiter Lumbini, lieu de naissance de Bouddha il y a 2 500 ans. En fait Siddharta est ne la par erreur : sa mere (Mayadevi) se rendant chez sa grand mere. Elle a donc accouche pendant le trajet dans un "jardin magnifique". 200 ans plus tard Ashoka, grand empreur indien fait du bouddhisme sa religion d etat et premet son developpement. Ca ne durera pas car l hindouisme avec son systeme de castes reprend politiquement le dessus assez rapidement. Le boudhisme trouvera alors refuge dans les contrees isolees du Nepal et du Tibet.

Bref Lumbini est mondialement connu pour ce fait. Vers les annees 1965, le responsable de l ONU (bouddhiste) en pelerinage sur place decouvre un site abandonne. Il le fait classer patrimoine de l humanite et un grand architecte dessine les plan de la future capitale mondiale du bouddhisme.

30 ans plus tard, Lumbini est un village ordinaire en bordure d un immense parc , trop vaste pour etre entrenu par le Nepal !!!  Le site principal est le temple de Mayadevi : quelques vieux murs de briques entourent une pierre verte qui marque l emplacement exact de la nativite. A l exterieur, la colonne d Ashoka marque la reconnaissance officielle du lieu par l empreur. Si elle n etait pas soigneusement cloturee, elle ressemblerait a un vulgaire tube de ciment de 3 metres de haut. Heureusement, un bassin d eau verte ou baignent tortues et poissons chats au pied d un enorme bagnan donne un peu de vie au lieu.

La colonne D Ashoka - 200 av J.C

 

Le bassin vert et le gros bagnan

Ensuite, il faut marcher longtemps entre jungle et marais pour decouvrir la " Flamme Eternelle de la Paix". J y met toutes les majuscules pour encourager la paix eternelle, mais sur place la flamme est si petite qu on ne pourrait pas l utiliser pour un barbecue !

La Flamme Eternelle pour la paix... (pagode au fond)

On arrive ensuite dans la zone des monasteres ou chaque pays (bouddhiste) peut edifier le sien avec le style national. Ca commence alors par la construction d un grand mur de plus de 2 m pour etre sur d en controler l acces. Pour l instant moins d une dizaines sont acheves mais plusieurs sont en construction. Chacun a son caractere, certains sont de petits bijoux. C est certainement politique mais celui de la Chine doit etre un des plus anciens, simple et tres soigne ! La Coree construit un enorme monstre et la Thailande a un petit pavillon blanc eclatant ... avec une expo permanente a la gloire de leur famille royale. La France aussi a un batiment modeste en construction. Le monastere peut etre officiel ou finance par une secte ...

Temple Birman

Temple Thailandais

Temple de la republique populaire de Chine

Colosse Coreen

Il faut ensuite traverser un marais, passer par des petits sentiers pour arriver au musee. Monument qui ne brille ni par sa signalisation (aucune), ni par son architecture (tubes de briques), ni par la qualite de sa collection. Le caissier et le guide passent des journees tranquilles ! J etais seul pour regarder la petite centaine de photos et les quelques imitations de platre...

Je pensais avoir touche le fond du parc, mais un plan m indiquait qu il me restait a voir la pagode de la paix. J aime la paix et impressionne par la flamme, je ne voulais pas rater la pagode ! Il fallait encore un bon kilometre dans la foret pour enfin arriver a un beau monument. La pagode est une grosse construction blanche et or, 3 degres d esplanades en marbre blanc, peinture nickelle, grandes statues dorees au milieu d un petit parc avec bassin de lotus en fleurs... Ca fait tres bonne impression pour finir !

Pagode de la paix

 

Bouddha

 

Lotus

Sur les photos d epoque, l architecte japonnais semblait assez age. Heureusement, il sera probablement mort sans voir que meme si les travaux continuent, son projet n est encore qu une vaste jungle peu entretenue... Avec un velo, il m a fallu une bonne journee pour faire superficielement le tour et traverser les 3 bons kms de piste entre le temple de nativite et la pagode. A pied, on s epuise et surtout on se deshydrate tres vite et il n y a rien a boire...

Les travaux d amenagement des bassins continuent au rythme du pays : il y a bien deux pelles mecaniques qui avancent, mais a cote du modernisme, ca reste "traditionnel" : il faut 10 personnes pour une tranchee : 1 superviseur, 1 qui pioche et remplit le panier, 8 qui se le passe de main en main... A 1 min le panier de 5 kg, c a fait long et cher du metre cube !

Je me suis ensuite offert un voyage nocturne pour rejoindre Pokhara. Ce n est pas pour economiser  les 300 roupies d une chambre d hotel (4 euros), mais pour  gagner du temps. En partant a 19 h, on met 10 heures pour parcourir moins de 300 kms... A 6 h du matin, j etais a cote du celebre lac de Pokhara pour voir le lever de soleil sur la chaine des Annapurnas.

Lever de soleil sur les Annapurnas (Fishtail au centre)

Pokhara - Temple / maisons traditionnelles / Annapurnas 

J y reste 2 jours pour visiter la ville et faire les achats de souvenirs. A part un petit muse, il y a un joli temple sur une hauteur de la ville. En plus des habituelles attractions d un temple il y avait un saddhu (ascete) qui donnait sa benediction assis sur une vrai peau de leopard a moitie mitee et aux yeux de porcelaine... 

Temple de Pokhara

Nandi - vehicule de Shiva

En ville il y avait aussi un tout petit temple de Ganesh, sans interet apparant sauf sur les 4 etais d un cote. Le premier  bois montre un homme en train de se soulager seul,  1 m plus loin  le second  montre une femme en action avec un chien, le troisieme remet les chose en ordre puisque Mr et Mme sont ensemble et le dernier etais montre le chien seul en train de manger... Je n ai pas demande la morale de l histoire, chacun se fait la sienne ! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Nepal
commenter cet article

commentaires

alain 05/11/2006 14:08

Ah mon cher Olivier !
Je constate avec plaisir que malgrés tes aventures culturelles tu ramenes toujours tout aux 3 B. Bouffer, Boire, Bai... Je m'arrète là tout le monde aura compris les 3 moteurs d'Olivier. Bravo dans tous les cas car tu réussis à placer ces 3 informations dans chacun de tes reportages. En concluant ce dernier par le temple de Ganesh (pudiquement non photographié), nous comprenons également lequel des B semble le plus délicat à assouvir.
Vive les B !!!
Alain
 

Présentation

  • : Larguez les amarres
  • : Deroulement d'un voyage autour du globe
  • Contact

Rechercher

Catégories