Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 22:16

 

Et pourtant c est vrai... Depart de Singapour a 9 h 30. Apres 6 heures de vol on arrive a Tokyo pour une heure de pause puis on redecolle pour Los Angeles. On traverse le pacifique et la nuit assez rapidement. Arrive a Los Angeles, j ai du reculer ma montre de 15 heures, il etait 11 h 30 locales ! Il y eu ensuite le vol sur Mexico et le voyage c est acheve a 20 h. En une journee, le decallage horaire avec la metropole est passe de + 7 heures a - 4 h. Cette journee a donc bien dure 38 heures, avec une nuit de 5 heures pour la sieste entre 2 nuits normales !

En Amerique tout est plus grand... Vu d avion, la ville de Los Angeles ressemble a une carte d ordinateur avec ses rues perpendiculaires et ses maisons basses. Au loin on voit depasser la celebre colline avec "HOLLIWOOD" ecrit en grosses lettres. A terre aussi tout est plus gros : grosses voitures et surtout obeses a gogo. Je me suis dit que la Californie c etait comme alertea Malibu ... rate ! Certains sont enormes a en faire pitie, je comprends qu il y ai un defibrilateur d urgence tous les 100 m dans l aeroport !

Aeroport de Los Angeles - superbe soleil californien 


Cote tailles, le Mexique n est pas beaucoup mieux. Les haricots a toutes les sauces et a tous les repas, ce n est pas bon pour la ligne : avec l omelette du petit dej, dans le sandwich... Le 30, je suis alle faire un tour au centre. Un peu plus loin, on arrive sur la plaza de armas. Elle est grande, ceinturee par de vieux batiments decores pour Noel et par la cathedrale. En ce 30 decembre, la place au drapeau grouille de monde, des indiens en tenue qui dansent, d autres qui purifient les clients a la menthe chaude. Devant la cathedrale, on joue un episode de Don Camillo : un stand communiste exhibe les photos de Marx, Engel, Lenine et Staline ! J ai beaucoup oublie de l histoire russe mais je me mefierai de gens qui vantent Staline...


Don Camillo au clocher

Peponne sur le pave

Plaza des armas vu du clocher - Drapeau monumental

 

Une des facades decorees

Calumet menthole avec un beau mec a plumes, l annee commence bien Madame!


Avant la place centrale, je suis passe au musee de la ville qui retrace la fondation de la ville par les Mexicas au 13 eme. Exiles a cause d un volcan qui avait detruit leur capitales, ils virent sur l ile, un aigle perche sur un cactus devorant un serpent (dessin du drapeau national). 300 ans plus tard, Cortes a conquis la capitale azteque de Motchezuma (1520), rapidement les espagnols ont pille l or et detruits les temples pour edifier leurs batiments.


Le patio du musee de la ville - ancienne maison de conquistador


A l angle de la maison, tete de jaguar precolombienne


A cote de la cathedrale se trouve les ruines du "temple mayor" et son musee. On y voit la base des differentes pyramides edifiees en couches successives et quelques tetes de serpent. Les ruines sont peu impressionnantes car il ne reste pratiquement rien des 40 metres de la pyramide originale. Le musee est plus interressant. Il y a de nombreuses statues, des tombes reconstituees, la pierre de la lune (la pierre du soleil est dans un autre musee) et les pierres obsidiennes pour les sacrifices humains...


Tete de serpent, vestige de la rampe de la pyramide

 

La pierre de lune - vraiment pleine pour gesticuler comme ca !


Le "sympathique" dieu du feu, qui a du inspire Herge


Pierres d obsidienne (mauvais oeil !) : si je t attrape ... t es mort !


Un mur en cranes de pierre...


Dans la lancee, je me suis offert le musee de la torture... Ca commence par la guillotine, il y a ensuite des tas de choses variees utilisees par l inquisition. Leur "demoiselle de fer" (Iron Maiden) est tres bien conservee pour son age, tout comme la chaise a clous, la hache a decapiter, les cages ... Les dessins bien faits d ecarteles, d ecorches vif, de roues... finissent par donner la nausee !

J espere revenir pour la pierre du soleil et surtout pour les pyramides ... Avec la reputation d insecurite de la ville, je me suis precipite dans l hotel le plus proche de l aeroport. Je pense qu avec un peu de prudence, il n y a rien a craindre aux heures raisonables.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Amerique Latine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Larguez les amarres
  • : Deroulement d'un voyage autour du globe
  • Contact

Rechercher

Catégories