Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 23:07

Le BRESIL ... Carnaval, Sao Paulo, Rio, Brasilia, Copacabana, Amazonie ... programme charge !

Pour commencer, je retourne voir les chutes du cote bresilien. La vue est moins bonne alors ils font un effort particulier pour creer des animations. Il y a encore des papillons des lezards et des coatis, mais j ai surtout vu ma premiere mygale et une famille de peroquets.

Iguazu vu du cote bresilien ...

Belle bete !

Iguazu se trouve au confin des trois pays et en moins d une demis heure on peut passer 2 frontieres. En fait les douaniers ne controlent les passeports que si l on reste plus d une journee. Il suffit de traverser un autre "pont de l amitie" pour passer a la ville franche de Ciudade del Este au Paraguay. C est un enorme bazard de gadgets asiatiques, de CD et DVD pirates et de vetements mal imites. Apres un nouveau tampon et 2 h de cette agitation, je retourne au Bresil.

Ciudade del Este - un bazard asiatique au milieu de l amazonie.

L apres midi, je vais visiter le barrage d Itaipu sur le Parana. Ce barrage de 1977 est le plus grand jusqu a ce que les chinois finnissent le leur. Il fait 200 m de haut, 7 km de long et le lac de retenue plus de 150 km. Il a ete finance par le Bresil et le Paraguay et les 20 turbines fournissent respectivement 25 % et 90 % de l electricite de ces 2 pays ! On n a pas eu droit a la visite interieure, mais avec plus de 10 bus pour la 4 eme visite de la journee ca se comprend ! De toute facon, le spectacle est le rugissement des flots du trop plein.

Cote turbines, ca ronronne ... 

Cote trop plein, il reste du potentiel !

Etant en avance pour le carnaval, je fais une etape pres de Curitiba pour descendre sur la cote en train touristique (10 au 14/02). La ville de Paranagua est une jolie vieille ville qui cache un port important au milieu de la Mangrove. De la ville on ne voit rien, mais le bulletin hebdomadaire indique que plus de la moitie des plages sont en permanence impropres a la baignade. 

Paranagua - bourgade tranquille.

Je vais passer une journee sur l "Ila do Mel" pour travailler mon bronzage (13/02). Du bateau on voit entre les ilots de mangrove les cargos a quai. Il y en avait jusqu a 8 au large... pas etonnant que l eau soit polluee et qu il y avait tant de poissons creves sur la seule plage declaree "propre"...   

Ila do Mel

Jamais vu autant de poissons creves, trop pour se baigner !

Ce week end meme pour une petite ville, c etait la derniere repetition avant le carnaval. Le char a musique entrainait plein de filles qui n en sont pas et qui dansent avec leur biere ... Au moins le spectacle etait gratuit !

Si elle met les tenues que j ai vu ... y a plus de fete !

Le passage au Bresil marque surtout la fin de la tranquilite. Le Chili et l Argentine sont des pays sans gros risques. La frontiere passee, la TV change et les faits divers du moment sont un gosse ecrase par la voiture de ses parents braquee par des voyoux (samedi) et l arrestation musclee d un gang avec grosse fusillade et plus de 20 impacts sur le 4 *4 ... Autant dire que je n etais pas rassure d arriver a Sao Paulo a 23 h (14/02), et le premier hotel a ete le bon ! Depuis j ai vu assez de clochards de tous ages pour ne pas m amuser pas a sortir le soir ! L apres midi dans le parc de la "pinacotheque", il y avait aussi beaucoup de dames seules (a cet age ce sont des dames !), mais le parc fermant a 18 h, je pense qu elles rentrent regarder les telenovelas ou les evangelistes !  

"Sem titulo" - (une ferraille dans l hebre, j ai deja vu ca !) 

Il est temps de penser aux choses serieuses ... J ai pu trouver le matin meme un billet pour le defile d inauguration du carnaval (16/02). Le carnaval de Sao Paulo est tres bien organise et se limite aux 550 m de la piste du sambadrome (pas de defile de rue). J arrive tres tot a 19 h pour un debut programme a 22 h. Dans les tribunes populaires les premiers rangs sont deja garnis mais dans la tribune touristique, on sera tres peu jusqu a 23 h. Le premier prix est de 40 reais (15 euros), mais pour le gratin du bord de piste qui s offre le costume et le defile avec le groupe de son choix, le prix depasse les 1000 reais (400 E). 

 De gros chars garnis pousses par 15 a 20 hommes

Le defile des 7 ecoles de samba commence a 23 h 30. Il y a d abord une equipe de gros bras qui ouvre la mache avec 20 m d avance sur les artistes. Le premier groupe qui devance le char a une choregraphie travaillee et notee. Il y a ensuite environ 6 chars qui se suivent a 100 metres avec entre 5 a 6 groupes (plus de 80 personnes chacun) de costumes differents. Le costumes sont originaux mais il n y a plus de choregraphie, juste les pas de bases pour s amuser et saluer le public. Les groupes sont cadres et ca permet d integrer ceux qui se sont offert leur place dans le defile. De temps en temps on trouve un roi et une reine avec plus de plumes et d espace que les autres. Les belles peu vetues sont seules et tres courtisees par les cameras ...

Les groupes a theme - flou artistique

Lorsque le premier groupe entre en piste, le chrono est declanche. 20 minutes apres il passe sous le portique TV et devant le 3 eme point de jury (36 juges dans leurs tours sur le parcours !) et je commence a voir quelquechose !!! Il faut encore 10 min pour qu il arrive au bout des 550 m de piste. Le dernier groupe entre en piste alors que le premier en sort. Le temps de passage d une ecole est fixe a 1 heure. Chaque ecole defile avec sa propre chanson que le public apprends en quelques minutes et qui va passer en boucle pendant 1 heure. A la fin du cortege on trouve la "fanfare" d une centaine de personnes. Les percussions grondent en rythme avec un air qui n a rien a voir avec la musique officielle du groupe. Apres les derniers danseurs suit toujours un camion du SAMU (!) et une equipe de 30 balayeurs pour nettoyer rapidement la piste pour le groupe suivant. 

Jolies filles a plumes

En commencant a 23 h 30, le defile s est acheve au petit matin (7 h). Parmis la foule qui va au metro, on trouve les danseurs avec leurs costumes sous le bras. Les chars et les milliers de costumes doivent demander des mois de travail, juste pour 30 minutes d exhibition ...  A Sao Paulo, il y aura encore 2 autres defiles mais avec d autres groupes.

Au petit matin : derniers danseurs, SAMU et nettoyeurs

C etait tres bien !!! Je pars demain pour Rio (18/02) et j essaye de me trouver une place pour le defile de cloture ... 

En arrivant a la gare routiere, je me fais harponne par une dame qui loue des chambres. En negociant un peu, le prix de la chambre tombe a 55 US $ alors qu il est de 70 a 80 $ / jour pour un dortoir de 4 dans une auberge de jeunesse ! L appartement face a un parc, est a 200 m de la plage et par chance, il n y aura pas d autre locataire pendant les 4 jours. J etais a Ipanema, meme decor que Copacabana mais 1 km plus loin. Il y a des kilometres de sable blanc mais avec enormement de monde. Il fait tres chaud (35 a 40 degres) et l eau sale parait froide (plein de bouts de papiers et plastiques). En fin d apres midi les masses bougent (biere a la main) vers les petits defiles de quartier qui etouffent la circulation auto. A 18 heures, la plage est jonchee de coco vides et des plastiques laisses sur place (ca cree de l emploi !). J ai evite les restos, les bars, les glaciers et les supermarches avec leurs longues files d attente.

La plage d Ipanema

 Copacabana - pain de sucre au bord droit

 2 reais pour la photo

J ai parcouru les 10 km de plage, il y a du beau monde, des chateaux de sable et des pecheurs sur les rochers. Ce qui marque en ville ce sont les collines rocheuses abruptes qui empechent l urbanisation. Les quartiers communiquent par tunels. La ville est assez jolie ceinturee par les favelas qui s accrochent aux pentes. La ballade au Cordovado et au Pao de Azucar est incontournable. C est normal, on a une superbe vue sur toute la baie.

Le Corcovado - Cristo Redentor

Le Pain de Sucre, Botafogo et la baie de Rio vu du Cordovado 

Le Pain de Sucre de plus pres

Urbanisme contrarie par la topographie

Cordovado vu du pain de sucre 

Cote carnaval, rien a voir avec Sao Paulo. Ici ca se passe en ville et les chars sont prepares sur le boulevard a cote du public. Il y a des tribunes libres pour voir le defile avant l entree en piste. Le prix etant trop eleve pour mon budget, je me suis contente des coulisses et d un concert a cote du sambodrome. On voyait les feux d artifice d entree des groupes, l helico filmer au dessus de nos tetes des images qu on regardait en direct a la TV... 

 Char classique

ou plus "engage" 

Rio c etait tres tres bien mais apres 4 jours il est temps de repartir. Je prends le bus pour Belo Horizonte ce 22/02. Escale de 2 jours (Ouro Preto) puis nuit en bus pour Brasilia (24 au 25 /02). La capitale du president Kubitchek et de l architecte Neimyer est "un oiseau" centre sur une artere principale. L avenue est tres longue et peu garnie. Elle commence a la gare routiere (rudimentaire), puis 2 km de boulevards dans des friches avant d arriver aux premiers batiments (stades). Il y a ensuite l antenne TV qui domine le terminal des bus urbains. Un peu plus bas, c est la celebre cathedrale et les buildings ministeriels de part et d autre jusqu a la place des 3 pouvoirs : chambres deputes et senateurs - palais presidentiel - Haute court de justice. L aller retour de l avenue a ete vite fait et j en reprends pour 2000 km et 33 h de bus a destination de Belem (25/02).   

Deforestation ? Seulement sur 65 ans !

Semaine bresilienne

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Amerique Latine
commenter cet article

commentaires

vincent 02/05/2007 11:25

salut Olivier ,
Tant que tu es en amérique, il  faut absolument que tu ailles au vénézuela,(samuel n\\\'avait pas pu me suivre cette fois)  , : les chutes de canaima et grotte kawac, le rio cora ou le delta de l\\\'orénoque avec leurs comunautés indiennes, Les llianos avec les éleveurs de chevaux et de vaches et la traque des anacondas et des crocodiles et des alligators( c'est caïman pareil;-) et re- pèche aux pirahanas, Les iles Los roques pour ses supers spot de plongées et à la tombées de la nuit ses armadas de pélicans plongeurs et Caracas pour ses sorties dans des lieux très caliente.... je te donnerais les adresses si tu veux !
 si ça t\\\'interesse regarde le site de www.tucaya.com  ( tu peux aussi profiter du change dans la rue pour gagner jusqu\\\'à 25% sur le cour de la monnaie officiel (interdit bien sur; mais bon ...)
tchao !
Vincent

Ledodolela 03/05/2007 00:37

Salut Vincent !
J aurai vraiment aime suivre ton conseil !!! Helas, je suis vraiment a court de temps : 1 seule journee pour le lac Titicaca et je passe en Bolivie pour 30 petites heures !
En 4 mois d Amerique Latine, j aurai pose le pieds dans tous les pays sauf ... le Venezuela et les 3 Guyannes ! J aurai aime rester un peu plus mais ce n est pas mois qui fixe les dates pour grimper le Mac Kinley.

Edith 19/02/2007 14:55

SalutJournal de 13h de JP Pernot. Les dernieres minutes sont sur les carnavals de France .... Et du monde. Je ne t'ai pas vu .... Seulement quelques unes des Belles que tu as du voir defiler. Veinard !!!!! Petite pensee pour toi a cette occasion. Bises et a bientot

Ledodolela 20/02/2007 19:12

Hier, je suis reste a la porte du defile... Les coulisses c etait pas mal non plus

alain 18/02/2007 16:54

As tu fini par prendre le ryhme de la samba ? Je serai curieux de te voir esquisser quelques pas de samba : bouge ton corps !
Alain

alain 17/02/2007 17:28

Olivier
T'as intéret à corriger le tir sur ton blog : tu es en train de nous dégommer toutes les belles images du Brésil (plages, farniente, femme et j'en passe). c'est de la destruction massive de rêve. Tu savais où tu mettais mes pieds ?
Alain
 

Ledodolela 20/02/2007 19:09

Attends que je photographie Copacabana en fin de journee ... hier, j ai croise un petit banc d etrons entre les bouts de papiers et plastique; quant a la plage de 18 heures elle  est couverte de detritus ... Y a plus de reve !!!

Samuel 15/02/2007 23:56

merci pour ces cartes postales (blog + courrier)! Pret pour le carnaval? Tu as trouvé ta tenue parmi les danseuses?A bientot pour la suite des aventures.Samuel

Ledodolela 16/02/2007 00:04

Tu dors pas ? Biberon sans doute ! J ai pas encore trouve la tenue, mais j ai deja enleve la barbe, avec une robe ca le fait pas  ...  

Présentation

  • : Larguez les amarres
  • : Deroulement d'un voyage autour du globe
  • Contact

Rechercher

Catégories