Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 22:32

Apres le bateau ("Beagle" : bras de mer a Ushuaia), le capitaine ( Fitz Roy : montagne patagonne), je suis aux iles qui ont rendu Darwin si celebre apres son tour du monde : les Galapagos et leur faune...

C est un archipel volcanique a 1 000 km du continent et 1 h 30 de vol. Avant l embarquement, tous les bagages sont scanes pour empecher l introduction d animaux ou de vegetaux sur l ile. A l arrivee on doit debourser 100 US $ de droit d entree. Le parc naturel couvre 95 % des terres et il y a une grande reserve marine pour reduire la peche. L aeroport est situe sur une petite ile dersertique. Apres 5 minutes de bus, on prend le bateau pour traverser 500 m de mer et arriver sur l ile de Santa Cruz. Il y a ensuite 40 km de route pour atteindre Puerto Ayora. L ile volcanique ressemble un peu a la Reunion : un pic au milieu de l ile et des pentes regulieres vers la mer avec une vegetation etagee. Sur les hauteurs vertes et humides on voit des forets et des prairies. Sur le littoral chaud et sec on trouve surtout de la lave couverte par de grands cactus et petits arbustes. La "capitale" est un village paisible qui vit par le tourisme.


Falaise - nichoirs

Forets de grands cactus sur anciennes coulees de lave


 Dans le port on voit d emblee une dizaine de pelicans qui paressent, des fregates qui planent extremement bien, des otaries qui cherchent le poisson dans les caisses des pecheurs et en bonus une petite raie qui se promene dans les 60 cm d eau du port ...


L otarie dans l ombre du pecheur

Pour le poisson, suivre le bec des pelicans !


La Fregate, planeur de grande envergure


 Apres un bain dans la mer tiede, j ai vu une dizaine d iguanes marins sur les rochers. A la sortie du village, les enormes tortues de la station de Darwin sont libres d acces et on descend dans leur parc pour les voir de tres pres ... Belle premiere journee !

Le deuxieme jour (25/03), c est plongee... Ici, c est une grosse industrie et certains payent plus de 3.500 $ pour passer une semaine en mer pour plonger. Le site est tres repute pour les requins marteau, les raies ... Je lacherai 120 $ pour 2 plongees consecutives aux Gordon Rocks : 3 petits rochers qui depassent de l eau et qui descendent a 35 m. Sur les rochers on voit quelques fous, des otaries qui dorment et quelques iguanes marins. Normalement il y a du courant entre les rochers, ce qui amene beaucoup de poissons. Premiere observation, meme sous l equateur l eau est froide ! En surface, elle depasse 25 degres mais a 20 m elle n est plus qu a 18 degres ! Les Galapagos sont a la jonction du courant froid de Humbolt et du courant chaud El Nino, et la on etait dans le courant froid ...


Archipel sous l influence de 2 courants marins

Pas de chance, le courant est faible et la visibilite seulement d une dizaine de metres. On trouve beaucoup de poissons, de grosses etoiles de mer et de coquillages le long de la paroi abrupte. On voit de loin quelques otaries puis une grosse tortue, une raie de pres d 1 m 50 d envergure et quelques requins. Le premier est un inoffensif pointe blanche d 1 m 20. On voit ensuite 3 petits requins marteau d 1 m 50. Si le courant avait ete plus fort, la visibilite aurait ete meilleures et surtout il y aurai eu plus de requins a se "reposer" dans la passe.

Pour le troisieme jour, je fais le (petit) tour de la baie. On commence par la "loberia" ou vivent quelques familles d otaries. Elles sont curieuses et viennent voir les baigneurs. En descendant sous l eau, elles suivent et virent dans tous les sens avec une agilite surprenante. Meme si elles ne jouent pas, ca a ete un bon moment de nager avec ces jolies betes ! La suite du tour manque d interet. On voit de loin des petits requins qui dorment au bord des rochers, puis on longe une falaise pour voir quelques oiseaux (fous). Pendant la pause dejeuner on verra passer 2 tortues et 3 belles raies...


Le fou a pattes bleues


La vie en ville est tranquille : regarder les escadrilles de fous piquer dans l eau, les fregates se chaparder en plein vol les morceaux de poisson, les otaries qui squattent les bateaux pour dormir ou chercher les iguanes marins sur les rochers ...


Iguanes terrestres - parc de Guayaquil


Iguane marin


Lions de mer a la sieste dans le port


Le 27, je visite la station Darwin qui tente de sauvegarder les especes locales en voie de disparition (tortues geantes et iguanes). Ils ont recence 14 especes de tortues endemiques. La plus menacee c est "Lonesome Geoge". Trouve il y a 30 ans, c est le dernier de son espece et il refuse depuis des annees les femelles d espece voisine qu on lui propose ...


Lonesome George - vedette mondiale !


C est un privilege de descendre librement dans le parc et voir de pres ces monstres de 100 ans et 200 kg. Les grosses tortues accessibles sont d anciens animaux de compagnie confisques et elles restent indifferentes aux masses de touristes qui passent chaque jour. Les animaux destines au repeuplement sont a l ecart, et ne doivent pas s habituer a l homme. Les oeufs sont incubes puis les jeunes sont eleves 5 ans avant d etre assez resistants pour etre relaches. Parallelement au repeuplement, des efforts importants sont faits pour exterminer ile par ile : chevres, cochons chiens errants et rats. Ces animaux apportes par l homme detruisent l habitat naturel ou mangent les oeufs et les juvemiles.


Juveniles de 3 ans - je donne ma chemise pour une petite !

Geochelone elephantopus : edente, court sur patte avec les genoux cagneux !


On ne doit pas toucher ni marcher sur leur "table"

Ce 28 mars, c est le vol retour vers Quito. J aurai aime rester plus longtemps, aller a l interieur des iles traquer les tortues sauvages, voir les volcans, retourner plonger avec otaries et requins... Mais il me reste moins de 40 jours pour traverser l Equateur et le Perou.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Amerique Latine
commenter cet article

commentaires

Edith 13/04/2007 20:23

    Salut toi !Dis-donc tu as rudement bien fait d'y aller aux GALAPAGOS. J'entends ces jours-ci que l'EQUATEUR souhaite desormais en interdire l'acces au touristes pour proteger l'environnement ....BisousA tres vite par email. J'ai une proposition a faire suite au mail de Blandine que tu as du lire ...

Ledodolela 14/04/2007 17:52

Salut Edith ! Alors le pays ?...
  A 400 S le vol (monopole) et avec 100 $ de taxes pour sortir de l aeroport, ils ne se priveront pas d une mane pareille ! Ils pourront augmenter les taxes pour selectionner les plus riches !
Aux info locales (Galapagos), il y avait des reunions entre pecheurs et administration pour augmenter les exportations de poissons. A 120 $ la journee de 2 plongees, ils devraient reflechir avant de tuer la poule aux oeufs d or ... (salaire moyen du pays 200 $ / mois)
Il parait aussi qu ils veulent fermer le Machu Pichu (ou mettre des quotas de visiteurs) pour eviter que tout s effondre... A croire que je porte la poisse !
A bientot

alain 05/04/2007 21:32

Bon je vois que tu n'as plus de commentaires, je me relance donc notamment aprés avoir lu le reportage ci-dessus. Elles sont si grosses que ça les tortues ? En tout ca je vois que tu leurs fait de l'effet, c'est surement une femelle sur le dernière photo ! Entre les pirahnas, les iguanes et les requins tu ne t'es pas encore fait manger un morceau de ton anatomie ? Reste vigilant même si certains morceaux de ton anatomie ne sont pas aujourd'hui utiles !
A bientôt
 

Ledodolela 06/04/2007 02:25

Heureusement qu il y les copains pour commenter mon monologue ! Vous etiez en vacances ?! Oui les tortues sont vraiment grosses, un peu plus que celle que t as nourri  a Zanzibar. Pour mon anatomie, tout est en place et je ai repris les kilos que j avais perdu au Nepal...

Présentation

  • : Larguez les amarres
  • : Deroulement d'un voyage autour du globe
  • Contact

Rechercher

Catégories