Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 04:32

Apres Cusco, je descend a Puno, grande ville froide et arrosee, sur les berges du lac (navigable) le plus haut a 3800 m. Il mesure 130 km sur 30 km et descend a 300 m au plus profond. Il resterait 10 % d eau salee, vestige dilue de l epoque ou il etait au niveau de la mer ! Les poissons marins (hippocampes) emprisones depuis des siecles ont aussi evolues pour s adapter a la salinite qui diminue.

Entre Cusco et Puno

L escale durera 2 jours, le temps de reactualiser le blog et de faire une petite visite aux iles d Uros et de Taquile. En voyant un vieux vapeur, je me suis souvenu de Thalassa et du navire de la couronne britanique demonte et transporte par mules depuis le Pacifique ... le bateau en question a ete depuis transforme en musee a quelques kilometres du port, trop loin et trop tard pour une visite ... Les bateaux a touristes du port dorment sur une couche verte de lentilles d eau. Apres les lentilles, on trouve une vaste etendue de joncs (totora) dans l eau peu profonde (3 a 5 m). Il y a 600 ans, des familles ont trouve refuge au milieu de cette petite foret. Ils se sont adaptes et ont fini par creer des iles flottantes artificielles a partir de roseaux entasses. Tout est en roseaux : le sol, les cabanes, les radeaux, le combustible pour le feu ... et on peut manger la base tendre des tiges (pas de gout !).    

 La soupe aux lentilles

Marais de joncs 

Les iles flottantes d Uros 

Tout en roseaux

J avais presque la meme a 12 ans ! 

 Aujourd hui quelques familles vivent encore sur place et attendent les touristes pour vendre de l artisanat devant les cabanes de paille ... Apres la visite le bateau continue sa route et on voit les vraies conditions de vie : maisons de toles avec panneaux solaires et antennes tele ! Il faut 2 heures de plus (petite vitesse) pour atteindre l ile de Taquile. Sur place le circuit est a sens unique : on monte a la place centrale du village ou les gamins en tenue traditionnelle proposent sans arret leurs petits bracelets tresses. Les groupes se dispercent ensuite dans les petits restaurants familiaux puis il est temps de repartir ... On descend l autre versant de l ile ou attendent les bateaux. Avec le soleil, le lac prend un superbe bleu. Je n y resiste pas et je me trempe 20 secondes dans l eau claire et fraiche. Je ne sais pas pourquoi, mais personne ne m a suivi ! 

 Les hauteurs de Taquile  L ile aux arches de pierre 

Vue sur lac

Le lendemain le bus m emene vers La Paz, terminus du voyage latino. On longe le lac jusqu a la frontiere Bolivienne. Les formalites sont tres rapides et on est a Copacabana pour le dejeuner. Ce n est pas le Copacabanna bresilien ! Les animations de plage sont bien plus modestes : pedalos et bateaux pour les iles du soleil et de la lune (civilisation Tiwanaku). La cathedrale blanche est la plus importante attraction d une ville tres calme.    

Vers sol y luna 

Copacabana plage !

 La cathedrale

Apres 2 h de pause on repart. On doit descendre du bus pour traverser un petit detroit en bac. A cote de l embarcadere, un momunent rappelle la guerre du Pacifique avec le Chili et revendique l ancien acces maritime du pays. Apres le lac, le bus arrive sur l altiplano et le paysage change. C est une plaine bordee de cimes eneigees ou poussent peniblement quelques parcelles d orge autour des petites maisons de terre. 

Les mechants chiliens

Un jour nous reviendrons ...

L altiplano

Borde de 6000 m enneiges

 L urbanisation se densifie et les cabanes de terre et chaume laissent place a des petits immeubles de brique et toles : c est l Alto, quartier populaire de La Paz. Pour atteindre le centre ville, il faut descendre 300 a 400 m plus bas. La vue pendant la descente est inpressionnante mais j etais du mauvais cote ! Le bus s arrete devant l hotel du rabatteur, comme le prix est correct, ce sera tres bien pour les 2 dernieres nuits.

Rue artisanale de La Paz

Je retrouve La Paz 4 ans plus tard. Ca n a pas beaucoup change : il y a toujours des avortons de lama seches en vente dans la rue ! Trop preoccupe a recuperer mon billet d avion, je n aurai le temps de visiter que la cathedrale et les boutiques artisanales du centre historique. L avion decolle sous la pleine lune du 3 mai pour Santa Cruz puis Miami. C en est fini de 4 tres bons mois en Amerique Latine ...  

Olivers et Gullivers

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Amerique Latine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Larguez les amarres
  • : Deroulement d'un voyage autour du globe
  • Contact

Rechercher

Catégories