Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 22:16

 

Et pourtant c est vrai... Depart de Singapour a 9 h 30. Apres 6 heures de vol on arrive a Tokyo pour une heure de pause puis on redecolle pour Los Angeles. On traverse le pacifique et la nuit assez rapidement. Arrive a Los Angeles, j ai du reculer ma montre de 15 heures, il etait 11 h 30 locales ! Il y eu ensuite le vol sur Mexico et le voyage c est acheve a 20 h. En une journee, le decallage horaire avec la metropole est passe de + 7 heures a - 4 h. Cette journee a donc bien dure 38 heures, avec une nuit de 5 heures pour la sieste entre 2 nuits normales !

En Amerique tout est plus grand... Vu d avion, la ville de Los Angeles ressemble a une carte d ordinateur avec ses rues perpendiculaires et ses maisons basses. Au loin on voit depasser la celebre colline avec "HOLLIWOOD" ecrit en grosses lettres. A terre aussi tout est plus gros : grosses voitures et surtout obeses a gogo. Je me suis dit que la Californie c etait comme alertea Malibu ... rate ! Certains sont enormes a en faire pitie, je comprends qu il y ai un defibrilateur d urgence tous les 100 m dans l aeroport !

Aeroport de Los Angeles - superbe soleil californien 


Cote tailles, le Mexique n est pas beaucoup mieux. Les haricots a toutes les sauces et a tous les repas, ce n est pas bon pour la ligne : avec l omelette du petit dej, dans le sandwich... Le 30, je suis alle faire un tour au centre. Un peu plus loin, on arrive sur la plaza de armas. Elle est grande, ceinturee par de vieux batiments decores pour Noel et par la cathedrale. En ce 30 decembre, la place au drapeau grouille de monde, des indiens en tenue qui dansent, d autres qui purifient les clients a la menthe chaude. Devant la cathedrale, on joue un episode de Don Camillo : un stand communiste exhibe les photos de Marx, Engel, Lenine et Staline ! J ai beaucoup oublie de l histoire russe mais je me mefierai de gens qui vantent Staline...


Don Camillo au clocher

Peponne sur le pave

Plaza des armas vu du clocher - Drapeau monumental

 

Une des facades decorees

Calumet menthole avec un beau mec a plumes, l annee commence bien Madame!


Avant la place centrale, je suis passe au musee de la ville qui retrace la fondation de la ville par les Mexicas au 13 eme. Exiles a cause d un volcan qui avait detruit leur capitales, ils virent sur l ile, un aigle perche sur un cactus devorant un serpent (dessin du drapeau national). 300 ans plus tard, Cortes a conquis la capitale azteque de Motchezuma (1520), rapidement les espagnols ont pille l or et detruits les temples pour edifier leurs batiments.


Le patio du musee de la ville - ancienne maison de conquistador


A l angle de la maison, tete de jaguar precolombienne


A cote de la cathedrale se trouve les ruines du "temple mayor" et son musee. On y voit la base des differentes pyramides edifiees en couches successives et quelques tetes de serpent. Les ruines sont peu impressionnantes car il ne reste pratiquement rien des 40 metres de la pyramide originale. Le musee est plus interressant. Il y a de nombreuses statues, des tombes reconstituees, la pierre de la lune (la pierre du soleil est dans un autre musee) et les pierres obsidiennes pour les sacrifices humains...


Tete de serpent, vestige de la rampe de la pyramide

 

La pierre de lune - vraiment pleine pour gesticuler comme ca !


Le "sympathique" dieu du feu, qui a du inspire Herge


Pierres d obsidienne (mauvais oeil !) : si je t attrape ... t es mort !


Un mur en cranes de pierre...


Dans la lancee, je me suis offert le musee de la torture... Ca commence par la guillotine, il y a ensuite des tas de choses variees utilisees par l inquisition. Leur "demoiselle de fer" (Iron Maiden) est tres bien conservee pour son age, tout comme la chaise a clous, la hache a decapiter, les cages ... Les dessins bien faits d ecarteles, d ecorches vif, de roues... finissent par donner la nausee !

J espere revenir pour la pierre du soleil et surtout pour les pyramides ... Avec la reputation d insecurite de la ville, je me suis precipite dans l hotel le plus proche de l aeroport. Je pense qu avec un peu de prudence, il n y a rien a craindre aux heures raisonables.

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Amerique Latine
commenter cet article
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 12:03

Mon Trop Court Voyage, Le Temps Me Stresse *


Ce passage en Asie du sud-est aura vraiment ete une course contre la montre. Traverser 6 pays en moins de 2 mois c est tres superficiel !

Je ne connaissais rien de cette region a part quelques photos des temples d Ankor et de la baie d Along. Ce qu on ignore, on ne le desire pas; je n avais donc aucune envie de faire un long sejour. S il n y avait pas eu la famille et le projet de traverser le Pacifique en cargo, je me serai directement envole du Nepal vers l Amerique Latine.

Avec le recul, je suis tres heureux de cette etape. J ai beaucoup appris sur la geographie et l histoire locale mais trop peu sur le mode de vie des gens...


J ai aime :

Angkor : une douzaine de temples superbes, avec la perle Angkor Wat

Along baie : Le ciel gris reduit la visibilite mais les pics emerges restent impressionants.

Bangkok : grosse ville ou on trouve ce que l on cherche... moi j ai vu les temples et la boxe

Bouddha : j aime bien ce personnage... il faudra que je vous montre des photos !

Boxe : avec les parieurs l ambiance est terrible, sans eux c est silencieux et ridicule

Cuisine : qualite, diversite et disponible a toute heure.

Diversite : les pays sont tres differents : +- developpes, +- communiste ou royaliste...

Famille : tres heureux de retrouver la famille en tete a tete a l autre bout du monde.

Fruits : ananas, pasteque... tres bon marche dans la rue

Gentillesse : assez generale et tres marquee a Singapour.

Histoire : j ai un peu appris sur les horreurs khmers rouges et les guerres du Vietnam. 

Internet : disponible partout ...

Laos : Asie ancienne et paisible... bien pour des vacances mais tres en retard economique !

Mer : les plages et les fonds de Thailande etaient superbes

Monasteres : architecture et superbes decorations des pagodes

Petronas towers : j aurai bien aime y monter mais ca ne se fait pas...

Routards : au Nepal, les trekkers retournaient dans leur pays, en asie, ils sont nombreux a rester des mois pour parcourir toute la zone : americains, anglais, suisse, belge, francais, israelien...

Saigon : des millions de scooters ...

Securite : l asie est une zone sure

Singapour : ville extraordinaire ou tout est ordonne et controle.

Thailande : pays tres diversifie qui merite d y revenir un jour


 J ai moins apprecie :

Bus : des billets VIP pour se retrouver la nuit entiere dans un bus pourri.

Climat : saison des pluies marquee en Malaisie et a Singapour. Typhon qui a tue plus de 1000 philippins ... (et gache mon passage aux plages vietnamiennes)

Duree : sejour trop court d ou des voyages nocturnes pour gagner du temps...


 

Grace au travail devoue d une petite agence de voyage, j ai pu avoir un trajet assez rapide (et bon marche) pour arriver le 31 decembre a Punta Arenas sur le detroit de Magellan. L annee 2007 commencera en Patagonie apres des escales a Tokyo, Los Angeles, Mexico et Santiago ...


 * Malaisie - Thailande - Cambodge - Laos - Thailande - Malaisie - Singapour

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article
23 décembre 2006 6 23 /12 /décembre /2006 02:55

On m avait presente Singapour comme un "Etat Disneyland", on ne m a pas menti ! Cette ile-vil-etat ressemble assez a la citee presque parfaite du film "Demolition Man" (le gentil flic muscle S. Stallone est decongele pour combattre le grand mechant W. Snipes sorti de son sommeil cryogenique par un gouverneur ambitieux dans un Los Angles parfait de 2030...).

 Comme dans le film, cette quasi perfection a un prix : le maintien de l ordre et la restriction des libertes.  On y est tres en securite, tout est nickel (pas de saletees, fumeurs tres controles, pas de tags...), les gens traversent seulement si le signal est vert meme si la premiere voiture est a plus de 100 m. Pendant des annees la population a ete eduquee par des policiers en civil prets a verbaliser les crachats, les papiers jettes.... Pas de droit de greve et un groupe de 5 personnes est un debut de manifestation ! En fait, tout est interdit sauf ce qui est autorise... A premiere vue ca peut sembler normal, mais la nuance est importante. En France on fait ce qu on veut  du moment que ce n est pas interdit, ici il est autorise de faire telle ou telle chose ...


Bras de mer, tours de verre

Meme point de vue, un peu plus tard

Des tours style moderne ...

.. ou retro facon Gotham City
Les "durians" de nuit

L ensemble est homogene, grand, propre, ordonne et parfaitement respectueux des regles. Dubai a certainement des tours plus belles mais elles sont isolees dans une ville "sans passe" au milieu d un vaste chantier. Ici les buldings sont plus homogenes et la vieille ville est sauvegardee par quartiers entiers de maisons basses.

Les vieux quartiers sont preserves (Arab street)
Quartier de Little India

Le temple ... je n en avais pas revu de ce genre depuis la Reunion

Les boulevards (3 ou 4 voies) sont bordes de gros arbres et de parcs. La circulation est sure : les pietons attendent le signal pour traverser meme s il n y a aucune voiture a proximite. Les voitures s arretent a plusieurs metres et ne forcent pas le pasage.

De larges boulevards vegetalises


La ville doit tirer sa richesse des marches fianciers et du commerce tres developpe avec un port parmis les plus impotants. Si l electronique est bon marche, le reste ne l est pas ! La vie est beaucoup plus chere que dans les autres pays et j ai ete heureux de trouver une bonne adresse de dortoir collectif.

Bref c est tres beau, moderne, on y est en securite mais ca a un prix ! Les gens sont tres aimables, les chinois semblent avoir 3 passions : gagner de l argent, le shopping dans les enormes malls et manger dans les innombrables restos de rue ouverts en continu. On trouve aussi des malais et d autres immigres de la zone pour la maconerie ou l entretien des nombreux espaces verts...

Pour echapper aux nombreuses averses quotidienne et au ciel gris, je suis alle faire un tour au musee sciences et futur. Il y a surtout des animations pour enfants, mais le spectacle electrique est tres impressionnant. Il y a une partie genetique avec un questionnaire. La majorite des personnes sondees est prete a utiliser les mutations genetiques pour vivre plus longtemps et choisir les caracteristiques physiques et intelectuelles de ses enfants : a Singapour, on est tres pres du meilleur des mondes...  La partie futuriste presente des animations interactives : un jeu commande par les mouvements la main dans l espace, un bassin ou la main cree des effets sur l eau et les poissons virtuels ...


Les musees de Singapour, l ecran regarde patiement en attendant d etre sollicite !

 

Campagne de l armee - apres la guerre "propre", la guerre virtuelle


Je dedie le titre aux personnes du lycee (syndicat et autre) qui ont oeuvre pour que le ministere de l agriculture retablisse mon poste sournoisement supprime ! Mes vacances se passent tres bien, mais il ne faudrait pas quelles depassent aout prochain... Exeptionnellement, je remercie chaleureusement ceux qui ont fait pression pour me remettre au travail !


Pour l instant c est Noel (arbre demonte des le 27 decembre !) ...

... mais a Paques je serai le premier pour les oeufs !


Explications de locaux : Whats is NUTS?

NUTS is when you want to do something and you seek approval of a higher authority. When there is no rule saying that you can do such a thing, then the standard answer is NO ...

In the US, when there is no sign on the road, it means that you can make a U-turn. When the authority do not want people to make U-turns, they will put up signs to tell you not to make U-turns.

In Singapore, it is the reverse. When there is no sign on the road, you are not allowed to make U-turns. When the authority allow you to make U-turns, then they will put up signs to give you that right.

The two different systems serve the same purpose - to better manage the traffic. They may look quite similar, just coming from different direction, but the social repercussion is significant.

In Singapore, the no U-turn without sign culture has permeated every level of our thinking and every segment of our life. This no U-turn has created a way of life that is based on rules. When there is a U-turn sign or when there is a rule, we can U-turn. When there is no sign, we cannot U-turn. When there is no rule, we cannot do anything. We become paralyzed.


Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 14:54

Apres Along, j etais presser de quitter le Vietnam pour la derniere etape : le Laos. Il m a ete vivement conseille pour ses paysages et ses populations restes plus "authentiques". Le trajet par bus est assez long (22 h) et le confort rudimentaire (meme en VIP). Partis a 19 h de Hanoi, on est debarque a 4 h du matin dans un "resto route" ou on squatte des fauteuils jusqu a 7 h. Un nouveau bus nous emporte a Vientiane (capitale laotienne), arrivee a 17 H. J avais trouve un bel hotel mais il y avait un bus de nuit pour Luang Prabang et c est la que je voulais aller. A 19 h 30 le bus "VIP" demarre et arrivera a 6 h le lendemain. Ca fait la bagatelle de 30 h de bus en 36 h; ca creve !

 

Ce voyage qui deforme ma jeunesse a quand meme eu l interet de me permettre de rencontrer 2 itinerants solitaires a 8 et 9 mois de voyage. Comme la famille americaine ils etaient tres contents de leur sort !

Arrive au Laos, le soleil parait enfin ! Les nuages sont en partie arretes par la chaine montagneuse qui separe les deux pays. Les collines boisees se suivent et les villages sont plus rudimentaires. Les surfaces cultivees sont moins importantes que la jungle et les rizieres sont seches.

La ville de Luang Prabang est classee a l Unesco en raison des 32 pagodes qui parseme cette petite ville. Cette ancienne capitale a ete detronee est s est emdormie, bercee par le Mekong. La ville est tres calme, les monasteres se suivent  et la ville s est fortement orientee vers le tourisme : hotels, restaurants, agences pour tours organises, marche nocturne d artisanat ...

 

Une journee et demie de visite en ville suffit pour voir les principaux monasteres et l incontournable coucher de soleil vu du mont Phousi qui domine la ville. Je prends encore un tour organise. Un bateau pour visiter la grotte de Pak Ou avec des milliers de Bouddhas (la plupart en bois et en mauvais etat !) et un bus pour les chutes de Kuang Si aux eaux calcaires qui forment des bassins en cascade...


 

Un bus de nuit me ramene sur Vientiane que je visite du matin 6 h au soir 17 h ! Mon voisin de bus etait un israelien qui avait aussi 1 an de vacances pour se promener... (c est dans les bus nocturne qu on rencontre les vrais routards... fauches !). Apres le petit dej, nous nous sommes loues un velo pour la journee. Quelques heures suffisent pour faire le tour de la ville (encore des monasteres).


Certes c etait dimanche mais dans ce pays, meme la capitale est calme ! Il n y a pas de grands immeubles, la circulation est tres reduite et les gens s arretent aux feux rouges meme s il n y a personne !!!


Arc de triomphe : Patuxay
Le stupa d or du Laos : That Luang

Cabane de moine

Musee militaire de Vientiane : en route pour la joie...


  Le 16/12 a 18 h, c est reparti pour une nuit en bus direction Bangkok. Le bus s arrete devant Kaosan road, quartier qui regroupe tous les jeunes de passage. La rue est bordee de guest house bon marche, de bars... J ai trouve une piaule "trop" bon marche : douches et WC communs mais pas d eau chaude pour la douche, pas de papier dans les toillettes et chasse manuelle avec le seau (douche et WC dans la meme cabine). Il y a aussi des cloisons si fines que j ai ete reveille par les gemissements etouffes du matin... Ah quelle jeunesse !  C etait ma nuit de recuperation entre 2 bus ...

Kosan road de Bangkok - (absolument) tout pour les routards...


Temple de marbre


Encore des pagodes


Les maisons en teck de Jim Thomson - sauveteur de la soie locale


Etrange ceremonie - tous en jaune relies par un fil de laine 


Bouddha, faut pas confondre Grandeur et demesure !


Autour des temples, etageres de belles urnes funeraires (12)


D habitude je trouve idiot de regarder deux types se cogner et applaudir celui qui reste debout. Ca c est pour les principes, mais a Bangkok c eut ete dommage de ne pas voir un combat de boxe thai. Le tarif est gonfle pour les touristes... Pour 2.000 baths (60 $) on s assoie au premier rang avec les "blancs", pour 1.500 baths on est place dans la seconde zone avec les bookmakers et pour 1000 bath on est derriere le grillage avec la foulle des parieurs habitues. Le programme des 10 combats debute a 18 h 30 pour finir vers 23 h. Les boxeurs executent tout un rituel avant de commencer. Ils font le tour du ring en s inclinant a chaque coins puis executent une danse d echauffement. L entraineur leur enleve la coiffe et le combat peut commencer : 5 rounds de 3 mn avec pauses de 2 mn. Le premier round "d observation" est calme. Au 2 et 3 eme round les coups sont plus serieux et la foulle encourage par des "hou hou" bruyants. Pendant ce temps les parieurs gesticulent et les books retiennent, pas besoin de papiers, les signes suffisent !

La "danse" avant rouge contre bleu - celui qui perd jamais est en jaune !

Les trois derniers combats etaient sans paris, les gradins se sont vides tres rapidement et l ambiance est tombee. Il n y a eu aucune reaction de la salle pour les 3 KO des derniers matchs. Les 2 premiers sont sortis sur civiere, mais les dernier match a ete expedie en 2 rounds par KO. Il faut dire que du fond ou j etais, le match se deroulait dans le silence ! Juste apres le coup de sifflet final, le gars s est releve et quitte la salle vide au petit trot !




"... jambes ordinaires / tronc super / tete sans plomb ..."

Y a meme le tuyau pour le plein ! (Bhumi deesse de la terre)


J ai retrouve Corto Maltess...


et Genie sans bouillir !

 

Apres 2 jours et une nuit, depart de Bangkok pour Kuala Lumpur le 19 decembre a 18 h. Apres 20 h de trajet, je rate la derniere correspondance a 10 minutes pres ! Il faut attendre 4 heures en ville pour repartir a 22 h et normalement arriver a 3 heures du matin dans la capitale. Une crevaison retarde encore le depart d une heure... Etant le seul a destination de Kuala, le chauffeur n a pas eu envie de faire le detour en ville et a tranquillement continue sur Singapour... Au reveil a 7 h, Kuala etait depasse depuis longtemps. J ai donc eu droit a un billet gratuit jusqu a Singapour ou j arrive avec quelques jours d avance sur le programme initial. Ce fut un beau voyage de 40 heures !

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 12:15

Petit week end au milieu des belles collines marines de la baie d Ha Long (9/10/11 dec).

Apres 3 h de route (avec arrets commerciaux) on arrive au port touristique d Ha Long city. Malgres quelques efforts, je n ai pas pu echapper au circuit classique : il n y aucune possibilite de se trouver rapidement une barque plus "intime" que les bateaux de croisiere. Il faut payer le droit d entree du parc avant de monter sur un des nombreux bateaux serres au quai. La croisiere commence a midi par le lunch. Une heure plus tard on approche de la premiere ile avec une visite a une grande grotte sur-frequentee mais avec un eclairage qui la met bien en valeur.

Bateau de croisiere standard

 

La grotte de ... ambiance boite de nuit !

 

Le bateau traverse ensuite un couloir borde de gros rochers en pain de sucre aux parois abruptes caracteristiques. Avec le ciel gris et les buttes lointaines se decoupent discretement dans la brume, ce qui donne un certain charme. On croise quelques pecheurs (sur des "coques de noix" en fibres de bambou tressees et bitumees) avant d arriver a un petit groupe de maisons flottantes. Les passagers qui dorment a terre debarquent en fin d apres midi et on va mouiller l ancre pour la nuit un peu plus loin, au milieu d une trentaine d autres bateaux. Le froid et la nuit tombent vite (17 h 30), et il n y a pas de coucher de soleil ...

 

D abord quelques rochers qui emergent

 

puis une barriere verticale

 Au matin ceux qui doivent rentrer embarquent a notre place et nous passerons 24 heures sur la grande ile (Cat Ba). On commence par une petite balade de 2 heures dans la jungle, au milieu des collines calcaires aux rochers dechiquetes.

Le labyrinthe vu des hauteurs de l ile 

Devant la ville principale attendent de nombreux bateaux de peche et un veritable village flottant avec des dizaines de maisons ayant chacune leur vivier a poisson devant la porte (thalassa l avait bien montre). Apres midi on embarque pour "monkey island". Il suffit de 3 singes pour faire une attraction touristique !

Maisons et bateaux au large de Cat Ba Town

Les artistes au repos avant l exhibition

Kayack de bambou !

La plage est assez agreable mais l activite prevue est le kayack. N ayant pas de concurent, j ai fait la course seul entre les different ilots du secteur. Je me devait aussi de me baigner dans l eau du Tonkin. L eau etait assez bonne (25 deg), mais le vent frais a dissuade les autres d essayer !

Mer et montagne vues de la meme fenetre !

Marchandes locales

Le lendemain, on rembarque a 9 h. Le bateau s arrete 30 minutes a un autre village pour un tour aux grottes marines, a 11 h on acoste au continent. Le relief typique des collines d Ha Long continue a terre sur plusieurs kilometres.

Le temps etait assez mediocre, mais le groupe etait sympathique et tres heteroclite. Il y avait en particulier une famille americaine avec 2 enfants de 4 et 8 ans en voyage pour 1 an. Les gosses etaient en pleine forme et semblaient apprecier ! 

Je dois quitter le Vietnam ce soir (12/12) par un bus de nuit a destination du Laos. Le Laos sera une etape breve (visa d une semaine) avant de redescendre sur Singapour ...

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 11:58

Apres 2 jours a Saigon, je repars en direction de Hanoi avec un billet qui me permet plusieurs escales sur le trajet. La premiere etape est Dal At. Ville propre et agreable avec peu de circulation, un grand lac et son festival floral tous les deux ans. La region est vallonee et les temperatures sont plus douces (1500 m). Les collines sont couvertes de forets de pins qui repoussent apres le napalm. Un guide a moto me fait decouvrir la region en une journee. Forcement on commence par un temple avant de sortir de la ville. C est le premier ou je remarque les 5 Bouddhas alignes : passe - present - futur mais aussi les Bouddhas du paradi et de l enfer.

Bouddha content


Bouddha du paradi.


Bouddha des enfers


La campagne est tres animee les collines sont terrassees avec beaucoup de maraichage et de nombreuses serres. On s arrete pour voir le cafe aux plantations et a secher sur les baches devant chaque maison (Vietnam 2 eme exportateur de cafe ?!). A 3 $ / kg, il fait le bonheur des paysans locaux. En fait les paysans du secteur peuvent etre heureux (pour un paysan c est rare !!!). Le systeme communiste des cooperatives agricoles a ete abandonne et les terres redistribuees. Ils ont de l eau pour irriguer les legumes, les horticulteurs exportent leur fleurs, le cafe a un bon cours et le vers a soie rapporte...


Paysage d agriculture intensive - maraichage et serres

La recolte du cafe


Fleur de cafe
Grains


Cafe sechant devant chaque maison


On s arrete ensuite chez un eleveur de vers a soie. Il recoit les chenilles agees de 10 j et il revend les cocons a 28 jours. Pour produire 100 kg de cocons, il faudra apporter 2 T de feuilles de murier ! On trouve donc un peu partout des petites plantation effeuillees. Les 3 derniers jours les chenilles sont mises sur des panneaux de bambou pour tisser leurs cocons. A la filature, les cocons passent d abord dans l eau chaude pour faciliter le "defilement".


Panneau a cocons

Bombyx dans le panneau

La filature de soie

Etant totalement ignorant de l histoire locale, j ai beaucoup appris grace a mon ridder francophone. Il m a explique que les Americains sont venus soutenir le regime du sud Vietnam alors qu Ho Chi Minh avait conquis de force le nord en battant l armee francaise, pour eviter que tout le continent "passe au rouge" pendant la guerre froide. Tous ceux qui ont vu Platoon ou Full metal jacket ... savent que ce fut une guerre acharnee.

Par contre, je ne comprenais pas pourquoi le Cambodge a des monuments remerciant les vietnamiens d avoir mis fin au regime des khmers rouges. C est juste une histoire de parrainage... A peine les americains partis et Ho Chi Minh decede, le Vietnam entrait en guerre contre ses voisins communistes chinois et cambodgiens. Le Vietnam suivait la voie russe et le Cambodge etait partisan Chinois. Les grandes puissances fournissant des armes a leurs vassaux, le Cambodge voulu reconquerir le delta du Mekong perdu des siecles auparavant. Les russes ont fait pression sur les chinois qui ont cesse leur offensive au nord. Les viets se sont retrouves en meilleure position pour aller regler leur compte aux khmers ... (Si il y a de grosses erreurs dans ce paragraphe, je serai heureux que l on me corrige !)


Serre de ... on a les meme au lycee !


Plantation de the


Chute d eau

La seconde etape est la ville cotiere de Nha Trang (4/12). En arrivant, on longe les marais salants et un port de peche. Les agences touristiques proposent un circuit en ville, un circuit dans la region et un circuit pour plonger dans les iles voisines. Pas de chance le typhon Durian (fruit qui pue au point d etre interdit dans les transport en commun !!!), nous arrive dessus apres plus d un millier de victimes au Philippines. Il y a donc des vagues qui interdisent toute baignade et les averses empechent de visiter...

Les typhons sont des maux viets, mais il faut s en mefier !


Apres Durian... plus envie de me baigner !

Le typhon interdit egalement tout deplacement en bus... J ai donc droit a une journee de repos force avant de partir pour Hoi An par le bus de nuit. Au petit matin, le ciel est gris, les rizieres et la route sont innondees. Je repars aussitot pour Hue, 5 h plus loin. Hue est l ancienne capitale de l empire, il y a donc encore un palais royal a visiter. Les tombes des empreurs font la specifite de la ville.

  Une des pagode de la citee imperiale


Serviteurs eternels au mausole du 12 eme et avant-dernier empreur


Visite d une fabrique artisanale d encens (roules a la main)
et de chapeaux coniques.


Une nouvelle nuit en bus et je suis arrive a Hanoi le 8/12. La ville d Hanoi est plus agreable que Saigon. Certes la ville est encore encombree de scooters, mais elle possede de nombreux lacs et parcs et les boulevards sont bordes de gros arbres. Il y a beaucoup de sportifs de tous ages dans les parcs (scolaires en tenue de ville pour un 100 metre, ou "vieux" qui font leur gymnastique et meme 2 rugueux !). On trouve des petits marchands partout avec leurs panier et sur le peripherique une dizaine de vendeurs a velo proposaient leur demi-baguette tous les 100 m ! Une journee permet de voir les principaux monuments :

Un des nombreux lacs de la ville

 

Le mausole d "oncle" Ho Chi Minh


Batiment administratif avec 2 drapeaux rouges (faucille + marteau et etoile)

Un de nombreux monuments aux heros combattants


Coupe dans le vent


Marchande de rue

 
En une dizaines de jours, j ai traverse un pays propre et plus dynamique que ses voisins immediats. L economie semble bien liberalisee et  je n ai pas ressenti les lourdeurs communistes (sauf le pointage systematique des passeports aux hotels). Le niveau de vie de la population semble meilleur et plus homogene qu ailleurs : tout le monde a sa moto et il n y a que peu de grosses voitures. Les grosses entreprises multinationales qui s installent dans les zones industrielles confirme cette idee de pays en developpement rapide. Mon principal regret est de ne pas avoir pris en photo une des demoiselles des campagnes du sud a bicyclette en belle tenue traditionnelle... 


Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 11:01

 A premiere vue, le Vietnam differe beaucoup de ses voisins. Le paysage prend enfin quelques reliefs, les routes sont bonnes, le portrait d Ho Chi Minh remplace celui des rois et il y a presque plus d eglises que de temples ...


Ho Chi Minh


La frontiere Cambodge - Vietnam


 Saigon, est une grosse ville de 8 millions d habitants ... et de 4 millions de scooters (CF guide) ! Si la voiture est trop chere, il n y a plus que les eleves trop jeunes qui pedalent encore. Il doit bien y avoir 20 motos pour 1 voiture ou 1 velo. Ca grouille de tout cotes, ils respectent a peine les feux et le sens de circulation (a droite), et roulent sans casque evidement ... Traverser la rue releve de l entrainement a la corrida ! Heureusement, les chauffeurs savent eviter les "encombrements" et ils roulent a vitesse moderee... Le scooter a pleins d avantages : il est bon marche (a partir de 800 $ pour les modeles chinois), la circulation tres dense reste fluide et ca regle les problemes de stationnement...

 

Des motos partout


Giratoire un peu foutoir



Ca se gare facilement et ca encombre les trottoirs


La ville est aussi tres animee avec plein de boutiques le long des rues. J ai pris une agence pour visiter encore des pagodes (chinoises), le marche, la poste (epoque francaise), le palais presidentiel de l ancien regime et le war museum.
 

L encens y en a jamais trop...

Insolite au palais presidentiel


Apres le massacre khmer, les guerres du Vietnam ne sont pas beaucoup plus propres... Le musee expose chars, avions et obus americains. Il y a une expo de photos d epoque tres bien faite ou on retrouve les images de soldats americains au combat. Il y a aussi un film terrible sur les effets a long terme de "l agent orange". Ce produit largue en grosse quantite provoque de graves deformations aux personnes touchees et des malformations majeures sur les enfants... La guerre contre les francais est peu evoquee, juste quelques photos de Dien Bien Phu et la guillotine qui servait aux executions.



 J ai vu ca dans un film ...



Bombardements intensifs


Civils dans l eau


Militaires dans l eau



L agent orange et ses effets

 


La guillotine ... une autre epoque !

 

Dans l elan, j ai continue le lendemain avec la visite des tunels viets aux portes de Saigon (Cu Chi). On voit toute sorte de pieges pointus aussi simples qu efficaces. On visite ensuite les tunels. L entree normale est facile a dissimuler vu ses dimensions : 40 cm * 30 cm ! A l interieur, il faut poser genou a terre pour avancer dans les plus grosses galeries. Les galeries inferieures d evacuation ne pouvaient etre empruntees que par un viet "maigre" et non clostrophobe, qui en plus sache nager les derniers metres de tunels imerges sous la riviere...

 

Sur le plan c est simple !

 

Sur le terrain ca passe juste...




A l interieur, on peut a peine se retourner.

 

La boutique en fin de visite propose artisanat, bouquins, vetements puis des choses plus originales. Il parait que l alcool de serpent ou de scorpion redonne vigueur a "monsieur". Pour ceux qui seraient mal servis de ce cote, le stand militaire permet de se consoler ! Moyennant 16 $ on peut tirer 10 balles de Ak ou M16 ou autres gros calibres du genre. C est un peu bizard de jouer a la guerre la ou elle a eu lieu ! 



Maceration de serpents pour coups de faiblesse
Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 14:27

 

Apres les merveilles d Angkor, j ai continue sur Phnom Penh (capitale du Cambodge). J ai ete surpris d y trouver des petites baguettes de bon pain, chez tous les marchands de rue. Les agences proposent un tour de la ville en une journee. En plus des traditionnelles etapes (temple - palais royal - musee), Phnom Penh a deux sites particuliers : la prison "S 21 ou Tuol Sleng" et le Killing field. Une guerre civile n est pas propre et il m a fallu venir sur place pour mieux en prendre conscience. Pol Pot et ses khmers Rouges ont sevi entre 75 et 79, temps assez long pour faire 2.000.000 de victimes ...

Autre pays, autre roi mais meme mise en valeur !

Une des pagodes du palais royal

Le musee national (cree par les francais en 1910)

Le momument de la liberation

"Hypocampe aile"

J ai commence par le Killing field. C est un terrain vague aux portes de la ville qui a au centre une tour ou s entassent 9.000 cranes trouves sur place. La visite montre les fosses d ou ont ete  exhumes ces ossements. Puisque chaque membre arrete provoquait l arrestation puis l execution de toute sa famille, des femmes et des enfants ont ete tues sur ce terrain. Pour economiser les munitions, un coup de bambou sur la nuque assome la victime avant l egorgement. Autour des fosses, on voit encore des lambeaux de vetements des victimes. La belle tour avec ces panneaux de verre montre un empilement de cranes. C est si propre et impersonnel que j ai presque vu ca avec un oeil de biologiste, cherchant les impacts de balle ...

Le memorial - ossuaire avec 9 000 cranes entasses

Photo de 1980 - exhumation de fosses communes

"Carte" du Cambode realisee apres la chute des khmers rouges

Je suis ensuite alle visiter le centre des interrogatoires. C est un ancien lycee transforme en prison. Comme apres chaque "revolution democratique et populaire", les intellectuels ont etes reeduques ! "Angkar" et son staff ont vide les villes, les ecoles et les monasteres pour faire de nouveaux ouvriers paysans ... Assez vite tout le monde etait succeptible d etre denonce comme traitre ou pas assez zele. Pour les 20.000 personnes executees apres leur passage a S 21 et il ne doit y avoir que 7 survivants ...

Portique transforme en potence - jarre pour "rafraichir" l interroge

Le site montre des salles de classes transformees en salle d interrogatoire avec un simple lit metalique et un bureau. Un peu plus loin, des panneaux montrent des centaines de photos des nouveaux arrivants numerotes. On visite ensuite les cellules puis une exposition des objets de torture. Il y a pour finir des portraits d anciens khmers rouges qui expliquent qu ils etaient forces de faire ce travail sous peine d etre elimines a leur tour. Il y a enfin un film de France 3 qui raconte l histoire d un cadre khmer qui sera disgracie puis execute avec sa femme et les temoignages d un "gardiens" confronte a un des survivants.

 Couloir grillage de barbelles

Salle tranfromees en cellules individuelles

Fers de cheville pour les salles collectives 

Apres ca, les monasteres bouddhistes et le palais royal, bien qu aussi beaux que ceux de Thailande, ont peu d interet ... Beaucoup d eau coulera sur le Mekong avant que cette histoire soit appaisee : dans le journal d hier il etait question du jugement prochain d un des dirigeant khmer encore en vie...

Gamins des rues avec radeau de bananier pour devaler la pente et finir dans le fleuve.

Mariage : tous en blancs et dans le meme parc pour les photos

Puis un lacher d oiseaux au temple pour realiser les voeux ...

Remarque 1 - Circulation routiere : c est celui qui est derriere qui est en faute en cas d accident. Le chauffeur ne s occupe que de ce qui est devant, donc meme en arrivant d une petite route, le scooter regarde a peine avant de tourner a droite puisqu il est prioritaire ... De temps en temps j aurai ete plus rassure d avoir un casque sur la tete !

Remarque 2 - Il y avait dse publicites pour les cigarettes Alain Delon - "taste of France". Je trouve que pour arreter, c est encore plus persuasif que les photos d horribles dents jaunes et deformees qu on voit sur les paquets thais !

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article
23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 15:00

 

J ai rapidement quitte Bangkok car je pense y retourner lorsque j aurai fini ma petite boucle en Asie. Pour l instant je me suis concentre sur la priorite du moment : les temples d Angkor. Le depart etait fixe a 6 h 30. Le bus etait a l heure mais apres 2 h de route on attendra 2h 30 dans un resto "connu" des chauffeurs. Lorsque les passagers dun autre minibus arriveront et auront mange, on se retrouvera tous dans une "betaillere" pour les derniers kilometres avant la frontiere. On attendra encore 15 min, le temps que nos chauffeurs aillent faire les visas (service facture 15 dollars !!!).

Le passage de frontiere est une formalite, je n ai meme pas vu de controle des bagagges. Il faut dire qu ils etaient si lents au controle des passeports que l examen des sacs prendrait des jours... Ici encore c est un pont qui marque la frontiere. Les drapeaux qui changent au milieu gardent les memes couleurs mais la difference est plus nette a l interieur du pays. La Thailande est un pays assez propre, apres le pont tout est plus sale, on est harcele par les mobylettes taxi, la route devient une piste et le bus est beaucoup moins confortable ... La piste est bordee de nombreuses mares ou les pecheurs jettent leurs filets dans l eau terreuse. Les maison sur pilotis ont toutes de grosses jarres pour recuperer l eau de pluie. De temps en temps, on trouve de petits etals qui vendent de l essence dans des bouteilles de coca...

Pecheur de mare

Avec quelques arrets suplementaires dans des restos "choisis", on arrive tard et fatigues directement dans le parking de l hotel du rabateur qui nous a ceuilli des la frontiere... Il aurait fallu etre tres motive pour aller se chercher un autre hotel dans ces conditions ! L hotel fournit aussi spontanement les guides pour les visites. J ai cede a la facilite ...

 Le pass pour les visites n etant valable que 3 jours, mon "guide" fera de grosses journees : 12 h / jour en moyenne ! En fait de guide, il ne fait que conduire la mobylette et il n entre pas dans les temples. C est un peu frustrant de ne pas avoir d explications, mais l enorme avantage c est que j ai tout mon temps pour trainer en longeur a certains endroit et courir ailleurs.

Pour ce que j ai eu le temps de lire, je sais que les monuments ont ete construits entre le 9 et le 13 eme siecle. Les plus anciens sont hindouistes et les plus recents bouddhiques. Je crois que les photos seront plus interessantes...

 Porte dans l enceinte externe - 2 rangees de geants pour tirer les najas

 L entree du temple est une esplanade pavee protegee par des lions et des najas

Lion gardien du temple surveillant la jungle

 

 Moines visitant les ruines 

Foret de tours du temple de Bayon 

 Cour centrale du Bayon

Fromager "coulant" sur la pierre

Autre fromager envahissant

Ruines

Autres ruines 

Lever de soleil sur Angkor Vat

Enceinte exterieure vue depuis le bord du reservoir

Vue depuis le jardin

Vue de la cour haute

Les Asparas : belles de pierres

Detail 

 

Cochon aussi aime les Thaies fines

J ai aussi admire les linteaux et les pignons finement sculptes

Des marches de 20 cm de large et 30 de haut : "climbing at your own risk"!!!

A la fin du circuit, le guide m emmena faire une ballade en bateau voir un des villages flottants du grand lac (Tonle Sap). On longe d abord des cabanes sur pilotis qui surplombe l eau, viennent ensuite les bateaux de touts types : barques couvertes mais aussi une ecole et meme un terrain de basket flottant ! On traverse ensuite une partie du lac en mangrove. Le village a 2 bars et des cages de crocodiles pour amuser les touristes. Il y a aussi une eglise flottante et des cochons eleves au ras de l eau... Je pense qu il doit y avoir une cage a poisson en dessous pour ne rien perdre ! Nous avons ensuite regarder le coucher de soleil, en nageant dans une eau terreuse mais si bonne...

Maisons sur pilotis en bordure du grand lac

Rue principale du village - circulation fluide

Habitations du village flottant

L eglise

Marchands ambulants sur le grand lac

Aujourd hui, le trajet Siem Reap - Phnom Penh, m a permi de voir de beaux paysages : de l eau partout, des rizieres d ou jaillissent de grands palmiers, des cases en bois sur pilotis avec une mare de lotus devant, toute sorte d engins motorises, pleins de gosses en uniforme qui rentrent de l ecole a velo ...

Ne pas jouer avec les oiseaux morts...

Ce soir (24/11) je suis dans la capitale Phnom Penh pour au moins 3 jours... le temps de recuperer le linge que j ai mis a recurer et faire un visa pour le Vietnam...

A ceux qui trouvent que j ai maigri; vous n aviez pas vu le bas !

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 09:11

 

En reunionnais, "coquer" a deux sens :

1) "Donner des coups agreables a une dame"

2) "Recevoir des coups desagreables"

C est donc une expression assez valable pour cette ville. Deux jours sur place, ca permet juste de prendre quelques photos et rien de plus...  De Bangkok j ai surtout vu un gros traffic routier avec des viaducs sur 2 ou 3 niveaux. Au milieu des autoroutes sont plantes d enormes panneaux publicitaires de 50 m * 10 m ... En ville, les feux ont une minuterie qui decompte le temps qui reste avant le prochain changement de couleur, pour les voiture mais aussi les pietons (le bonhomme vert court de plus en plus vite !). Les boulevards sont regulierement enjambes de pontons qui ne servent qu a mettre en valeur le portrait de sa majeste royale. On trouve cette photo a tous les coins de rue et parfois en 5 m * 10 m !

 Son altesse en moine ... il y a 40 ans !!

Sa majeste sur tous les ponts

 

Tous en jaune - couleur royale

 Le centre ville conserve des immeubles bas mais de nonbreuses tours sont en construction dans la proche banlieue. Certaines sont meme de tres bon gout ! La ville grouille de taxis et sur les egouts a ciel ouvert, de gros bateaux collectifs permettent  d eviter les ralentissements. Les arrets etant tres brefs et en alternance des 2 cotes de la riviere, il y a une vraie gymnastique des passager pour glisser d un bord a l autre du bateau et faire de la place pour ceux qui embarquent...

 

Le slogan : "Drink don t drive"; on interprete comme on veut !

La "maison des esprit" (autel d offrandes).

Les poissons chat ont faim...

 Entre les boulevards, on trouve quantite de temples aux toits en pagodes. Il y a aussi de grands parcs avec haut parleurs et musique pour le jogging, gym tonic collective en plein air, des pigeons ou des poissons a nourrir pour ceux qui ont le temps... Jai fais un voeux au moment de lacher des oiseaux achetes, comme le faisait les autres gens... J ai du me tromper car le reste de la journee ne m a apporte que des tuiles (benignes)...  

 

Premier temple Thai

Premier Bouddha

Second Bouddha (5 m de haut !)

Belle pagode

Coucher de soleil sur la Montagne d or

Je me suis pose dans le quartier des "routards". Le soir, la rue est illuminee des enseignes des restos, guest houses et autres animations. Au milieu, ca grouille de "jeunes" cools. Les hommes venus seuls n ont pas de difficultees pour trouver une "compagnie agreable" dans les nonbreux bars. Il y a aussi des marchands de tout genres : vetements, nourriture (criquets et vers frits pour le fun). On peut aussi trouver n importe quel CD ou DVD a des prix imbattables. Au petit matin certains se reveillent tres fatigue dans la rue...

Le grand temple - Wat Pho

 

Autre point de vue

Sur 100 m de cloitre, guerre entre dieux et demons

Parfois ca ressemble aux mangas ...

 

Quand la guerre est finie, on brule les veuves !!!

A cote du temple, le palais royal.

 Par curiosite (avec d autres francais), nous sommes alles dans les quartiers "chauds" pour touristes... Il faut etre habituer a cette ambiance !!! En ville les salons de massage ont une grande vitrine et on voit les clients alignes cote a cote en train de se faire masser les pieds. Ici les salons de massages comme les clubs n ont qu une petite porte ... Lorsqu elle est ouverte on peut voir des tas des jeunes filles qui attendent patiement. Ici tout est louche et parler a un gosse laisse planer un sous entendu...

Gosses qui jouent dans le canal sale du centre ville.

 

 

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Asie Sud Est
commenter cet article

Présentation

  • : Larguez les amarres
  • : Deroulement d'un voyage autour du globe
  • Contact

Rechercher

Catégories