Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 17:33

 Un des endroits recommandes par le Routard est le site de Pathsupatinath. A 10 km de la capitale, sur les bords de la riviere Bagmati qui se jette dans le Gange. Il y a beaucoup de temples et plein de "lingam" (pierre a offrande) dedies a Shiva, mais c est surtout le nec plus ultra de la cremation. C est aussi une atmosphere tres perturbante par rapport a la (ma) vision occidentale de la mort ... 

Pathsupatinath - temple d or et cremation d une personne de haut rang.

Il y a d abord les differentes plateformes (gaths) reservees aux differentes castes : le gath royal, le gath des riches et de l autre cote du pont 7 gaths pour les autres. Les personnes qui se sentent mourir viennent rapidement ici pour prendre un dernier bain dans la riviere. Ceux qui arrivent "trop tard", reposent un moment les pieds dans l eau. Entre l "hopital" et la cremation, il y a une etape intermediaire avec le local de prelevement des cornees (a 5 m des buchers !). La cremation est immediate (moins de 6 heures) pour eviter que l esprit aille envouter une personne de la maison.

La ceremonie est breve : le corps est amene en cerceuil, il est ensuite recouvert de linceuls (exterieur orange) et ses vetements sont jetes a la riviere. Le corps et couvert de colliers d oeillets et de poudre rouge. Le fils (j en ai vu un qui avait 3 ans !) verse l eau de la riviere dans la bouche du parent puis met le feu au bucher. Les femmes qui sont reputees pour pleurer ne sont pas admises. Ce sont ensuite les professionnels qui s occupent du braisier pendant a peu pres 2 h 30 puis les braises sont poussees a l eau car il faut liberer la place ! La famille qui n a plus rien a faire ne reste pas devant les flammes. Lorsque j y suis passe jeudi, les 7 gaths etaient utilises a plein regime; vendredi j y suis repasse en visite organisee et il n y avait personne !

Jusqu ici, tout est "normal". C est le contraste avec ce qui se passe en meme temps qui pertube : a cote de la douleur des familles, la vie continue avec une complete indifference ! Il y toujours des enfants qui crient et jouent dans l eau; le cercueil juste vide est pris en charge par des gosses qui le poussent a l eau et s en servent de bateau pour traverser la riviere ! Sur l autre rive, enface des buchers, des groupes de touristes plus ou moins discrets defilent, harceles par les vendeuses de babiolles. Dans l eau a quelques metres des flammes, des jeunes tamisent le lit de la riviere a la recherche de l or que la famille a mis dans la bouche du defunt ...

 Chercheurs d or au pied des gaths de cremation (populaires)

Bref, c etait tres nouveau comme impression ! Autour des buchers, il y a aussi beaucoup de choses a voir : il devait y avoir 108 temples de toutes tailles dedies a Shiva (chiffre sacre). Il y a aussi un parc avec des cerfs aboyeurs propres au Nepal et d autres temples interdits aux non hindous.    

Au temple d or, vache admirative devant Nandi  (vehicule de Shiva)

 Pour continuer dans la serie morbide, je suis alle faire un tour au temple de Kali (deesse sanguinaire) le samedi jour (nefaste) des sacrifices. Il y avait des centaines de personnes alignees sur plus de 300 m qui avancaient tres lentement vers le temple. La plupart avait des offrandes de fleurs et de noix de coco mais il y avait aussi beaucoup de poulets et plusieurs boucs. Au passage les animaux sont asperges avec l eau de la riviere, puis egorges a la chaine. 5 minutes plus tard, ils baignent dans l eau chaude 20 m plus loin. La "cuisine" est  aussi animee que le temple : 15 personnes s affairent a plumer, eplier, eviscerer et il faut moins de 5 et 15 min pour que le poulet ou le cabri reparte pret a cuire !

Files interminables pour les offrandes a Kali 

 Pour changer d ambiance je suis alle aux portes de Kathmandu ou se trouvent deux citees qui furent longtemps rivales de la capitale. Cette competition les a poussees a construire de nombreux temples en leur centre. Patan est une de ces villes de caractere. Rien a dire, c est tres beau et une journee de visite ne suffit pas pour faire le tour des nombreux monuments hindous et bouddhiques...

Patan Durbar Square - vue globale

Autre vue du Square

Les boiseries sont tres travaillees, en particulier les "corbeaux" qui soutiennent les pagodes. La plupart representent des dieux ou des monstres, quelques uns sont agrementes de scenes plus qu herotiques (seuls les dieux peuvent ca !)

          Petit echauffement ...  pour un "remede" de cheval !     

Tout ceci etait tres bien mais les choses serieuses commencent : depart demain 5 septembre pour 40 jours dans la montagne. Je vais donc normalement vous laisser tranquille jusqu au 15 octobre ... Pour porter chance, nous sommes retournes une troisieme fois au gros stupa, mais cette fois pour y recevoir la benediction et le talisman d un lama. Esperons que cela portera chance... L equipe se compose de 2 francais, 1 indien et 3 sherpas capable de monter au sommet : c est le grand luxe !

 Ultime benediction ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Nepal
commenter cet article

commentaires

Kentin 03/03/2007 22:25

VOLEURS DE BLOG!!!
Vous nous avez piké notre nom et notre blog!!!!

Samuel 10/09/2006 11:41

T'as pris des fruits chez le lama pour l'expé? C'est pas l'épicier du coin!Nous attendons des nouvelles avec impatience!Samuel

Edith 08/09/2006 14:47

SalutLe Gange et ses gaths ..... Fabuleux non ? On en reparlera a ton retour. En attendant a l'heure qu'il est 19h45 en Thailande, tu dois etre en train de te reposer d'une difficile, mais surement fantastique, journee de marche vers les sommets. Une petite pensee pour toi donc qui ne me lira pas avant un moment mais qu'importe !!!!! Merci pour les photos. J'ai hate de lire ton prochain compte-rendu.Bises

Présentation

  • : Larguez les amarres
  • : Deroulement d'un voyage autour du globe
  • Contact

Rechercher

Catégories