Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 04:32

C etait un objectif majeur du sejour en amerique latine et apres 1 mois de slogan "votez pour la merveille", j etais motive pour la visite ! Toutes les mini-agences de Cusco proposent l incontournable visite. Les plus presses peuvent faire l aller retour dans la journee (150 $) mais le circuit normal prevoit 2 nuits a la ville d Agua Caliente au pied du mont ce qui donne plus de temps pour la visite et entretien le business local.

Pour atteindre cette ville, on est oblige de prendre le train. Obligation = profit maximun ! Les touristes ne peuvent pas prendre les wagons des peruviens. C est vrai que ca empeche les vols qui etaient frequent a bord, mais cette serenite se paie : alors que les locaux paient 10 $, on doit donner pres de 50 $ pour le confort rudimentaire de se tortillard qui atteint 20 km / h entre deux arrets tous les 5 km ! Le comble c est qu avec 50 $ pour 50 km (A-R), on a le tarif promotionnel !!! Il faut prendre le train de nuit (20 a 22 h) a l aller et se lever avant le soleil pour un retour a 5 h 45 !!! Evidement si on se donne les moyens, avec quelques dizaines de $ de plus on peut avoir un train a des heures plus raisonables ... Comme elles se servent deja sur le train, les autorites ont fixe le prix d entree a 40 $ (et 20 $ pour les peruviens). 

Agua Caliente (Eau chaude) se trouve au fond de la vallee, entoure par des pics. Ce qui est trop abrupt tombe, et notre train partira avec 30 minutes de retard a cause d un glissemement de terrain qui coupe l acces au thermes et aura fait courrir les gens du village vers les points hauts (effet tsunami !). A l arrivee du train, c est la course entre ceux qui cherchent un logement a une heure tardive et les rabatteurs des hotels qui ont la derniere occasion de vendre une chambre.

Couche a minuit, le reveil est mis pour 5 heures ! Au premier bus de 5 h 30, il y a deja beaucoup de monde pour profiter du site avant la ruee des "anciens moins rapides" et de la horde qui faisant l aller retour depuis Cusco arrive vers 9 / 10 h. Comme je traine un peu trop, je rate les premiers bus. A 6 h 30 il y a deja moins de monde et j attendrai 20 min avant que le minibus plein commence l ascension des lacets de terre.

A l arrivee le soleil brille avec quelques nuages qui se glissent dans les vallees. Je refuse poliment les guides qui se presentent et je ne tiens pas compte des itineraires proposes. C est le moment de faire des photos et le mitraillage commence ...   

 Site etendu avec parcours adaptes aux capacites physiques !

Premiere photo ...

Un peu plus loin : le village avec le pic Waynapicchu

Terrasses agricoles

Enchevetrement de terrasses et maisons

Le rocher Intihuatana- calendrier solaire

Apres un rapide passage photographique, je monte en meme temps que les nuages au Waynapicchu (pic qui domine le village). Il y a pres de 300 m de denivelle et les escaliers sont raides ! Au sommet s accrochent des terrasses tres etroites et quelques maisons en bordure du precipice. Il fallait vraiment etre motive pour construire ces maconneries sur des pics escarpes alors qu un peu plus loin tout pousse dans la foret  amazonienne ! 

Des pics vert-icaux

Constructions au bord du vide

Plus de pierres que de patates !

Le principal interet de la grimpette et la vue globale du site. J ai eu la chance d avoir une eclaircie pour quelques photos. Le temps s est ensuite enbrume et j ai attendu un moment avant de pouvoir photographier d un autre petit pic plus proche du site. Je tire mon chapeau a quelques soixantenaires que j ai vu grimper. Le plus delicat reste cependant la descente de ces marches etroites et humides.

Vue depuis le Waynapicchu

Vue du pic plus proche

Le temple solaire en haut de la "pyramide"

De retour aux ruines, les nuages bouchent la vue et la pluie qui arrive ne cessera pas. C est pas trop grave, ca n empeche pas de photographier les murs et les nombreux rochers sculptes  ... Au passage je glane quelques infos en ecoutant les guides. Le site decouvert vers 1911 (?) par un Iram Bingham aurait ete un village de pres de 1000 habitants. Il aurait ete abandone assez rapidement (avant l achevement des temples) car l eau disponible n etait pas suffisante pour la population... 

Escalier creuse dans le rocher 

Le Condor

Alain c est quoi ?!

Temple inacheve

Fontaine d interieur avec cuvette creusee dans le rocher

Une derniere porte inca

La visite raccourcie par les intemperies me laissera plus de temps pour acheter les cartes postales ! Le lendemain matin, lever matinal pour le train de 5 h 45. C est donc un bilan un peu mitige : je suis tres heureux d avoir visite le superbe site mais le plaisir a ete reduit par les conditions meteo. Apres le Machupicchu, plus rien de me retient sur Cusco et je continue la descente vers La Paz. J ai deja dit que j ai mange du cochon d inde ... la preuve !

C est qui le cobaye ?!

Une belle tete de cochon ... avec des dents de rat

Pour eviter les nausees : le mate de coca.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ledodolela - dans Amerique Latine
commenter cet article

commentaires

alain 08/05/2007 21:12

Désolé je me rappelle des formes mais je ne me rappelle pas du tout de la signification de ces deux scultures à même du rocher . Pour ce qui est du cochon d'inde j'en ai vu beaucoup sur l'ile Amentany en plein lac titcaca prés de Puno. Il se baladait dans les fermes et étaient élevé pour la consommation(...) il n'y avait que ça sur l'ile. Je me de demande si je ne n'en pas mangé moi aussi finalement !?
Bon mate !
Alain
 

Présentation

  • : Larguez les amarres
  • : Deroulement d'un voyage autour du globe
  • Contact

Rechercher

Catégories